Vous êtes ici

Michel Serre et la peste

Michel Serre (1658-1733) domine le milieu artistique marseillais après la mort de  Pierre Puget en 1694.

Peintre prolifique, il participe jusqu’à sa mort au décor de nombreuses églises de la Ville.

Il est aussi le témoin irremplaçable de la peste qui frappe Marseille en 1720 et fait disparaître la moitié de ses habitants. Dès 1721, il entreprend une série de tableaux qui révèlent aux contemporains les scènes terribles qu’ont vécu les marseillais. Il rend ainsi  hommage au dévouement de l’évêque de la Ville, monseigneur de Belsunce, auprès des malades et à l’action héroïque du chevalier Roze qui se chargea de l’évacuation des corps qui jonchaient les rues.
 


visuel :
Vue du cours pendant la peste
Michel Serre
Huile sur toile
musée des Beaux-Arts, Marseille

©Marseille, musée des Beaux-Arts/Jean Bernard


Visuel :
Michel Serre

Vue de l'hôtel de Ville pendant la peste
Huile sur toile
musée des Beaux-Arts, Marseille
©Marseille, musée des Beaux-Arts/Jean Bernard

Programmation des musées - printemps/été 2016

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet